AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The beginning of the end...[Scénario 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Master Rp -8-
~> Master Rp <~
avatar

Inscrit le : 03/07/2008
Messages : 224
Points RP :
50 / 5050 / 50

Points Membre :
50 / 5050 / 50


MessageSujet: The beginning of the end...[Scénario 1]   Dim 19 Oct - 14:04

Mike Lederman...détenu de la prison de N-Y,
mutant de catégorie 3...
« Ce sujet rp se déroule dans un futur proche, Décembre 2008 »




16 heures plus tôt...


Mike se sentait fiévreux, pas vraiment méchant, mais dans cette fichue prison, la moindre petite maladie pouvait très vite empirer, puis des saignements du nez intervinrent, tout cela était étrange. Lui qui était renommé pour sa santé de plomb et sa cruauté, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait...Peut-être quelque chose qui avait mangé avant...peut-être...

6 heures plus tôt...


Crise de stress, Mike se frotte la peau comme un dingue, ces tâches immondes, l'odeur macabre qui empestait dans sa cellule, il ne supportait plus rien..Maux de tête, il hurle à la mort, mais qu'est ce qui lui arrive! Il crie, toujours plus fort, la fièvre a un peu augmenté, toujours présente, toujours là...Un gardien accourt...le regard de travers...

C'est quoi encore ton problème à toi? Tu veux de l'aspirine? *rire*
On m'a déjà fait le coup...

Quel imbécile de gardien...si il savait...Il le laissa là, hurlant à la mort...ne se doutant de rien...

Maintenant...


Il n'est plus contrôlable, impossible de faire le moindre mouvement sans agoniser, il a froid, il commence à transpirer abondamment, 40 de fièvre, il serait peut-être temps que le gardien se bouge...Mais il est trop tard...Mike est presque au bout du rouleau...Il avait essayer de se lever, il est tombé, faisant trembler le sol...tremblement de terre...des petits bouts de plafond se détachent...les murs tremblent violemment, il n'avait pas voulu ça! Il voulait juste ne plus avoir mal, ne plus souffrir. C'était la seule chose qu'il désirait...

Aidez moi!!!

Ultime cri...strident, effrayant, la douleur se sentait dans sa voix...tremblotante...Puis tout s'arrêta, son pouvoir s'était arrêté tout seul, comme il venait de s'enclencher...Les yeux écarquillés , Mike était effrayé, tétanisé...Des fourmis, des milliards de fourmis sortaient des murs...Hallucination...

Tuez-les, tuez-les toutes! Il ne faut pas qu'elles m'approchent...pitié...
Mais...il y a rien...Tu deviens fou!

Des pleurs se firent entendre...Il n'en pouvait plus...il était incapable de se battre contre ce fléau...la grippe mutante est à vos portes!
Revenir en haut Aller en bas
Zachary T. Wilson
~> Neutre ~> Catégorie 2 <~
avatar

Masculin
Inscrit le : 17/10/2008
Messages : 76
Âge du perso : 18 ans
Surnom : Zac
Profession : Stripteaseur au Hit me
Présence sur le forum : J'essaie de me présenter une fois par jour mais mon horraire est compliqué...
Statut RPG :
Points RP :
6 / 506 / 50

Points Membre :
38 / 5038 / 50

Pouvoir(s) : Caratéristiques félines
Recherche : Quelqu'un pour jouer Kate Sullivan ou Steven T. Wilson.
Numéro de téléphone fixe : pas de téléphone...
Numéro de téléphone portable : pas de téléphone...

MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Lun 20 Oct - 2:18

[Si ça dérenge personne, je prend la place mimi]

L'astre du jour avait déjà tiré sa révérence depuis quelques heures. La température hivernale n'avait pas manquer de gagner du mordant au fur et à mesure que la chaleur émannant du soleil perdait en puissance. Pour quelqu'un comme Zachary, cette époque de l'année avait toujours été la pire. Le froid est un ennemie assez difficile à commbattre quand on pas un rond pour payer le chauffage. Donc, comme d'habitude, pour rester au chaud, le jeune homme courrait les rues, cherchant quelque chose à se mettre sous la dent. Après cinq ans, les commerçants avaient apris à ne pas sortir les boisseaux de fruits ou les vêtement à l'extérieur, rendant les choses un peu plus compliquées pour les gens comme le sans abris. Évidement, les pouvoirs qu'il possédait lui donnait la possibilité de se nourrir de toute façon mais, ce n'était pas tout le monde qui avait cette chance.

Ce jour-là, le mutant s'était attardé dans le coin de la prison de New York, un peu pris de nostalgie, présumerons-nous. En fait, il y passait souvent, tentant de se convaincre qu'il se foutait de se qui arrivait à son père. Bien sûr, l'homme n'était pas enfermé là mais, c'est dans cet établissement que son frère aîné avait purgé sa peine. Malgré qu'il ne s'y trouvait plus, le garçon n'avait pas perdu l'habitude de passer par là, nourrissant secrètement l'espoir que Steven passerait par-là.

Le mutant pris place sur un banc qui faisait face à la prison resserant ses bras autour de son torse pour garder le plus de chaleur corporelle. Il soupira lentement, ses lèvres temblant sous l'effet mordant d'une légère brise glaciale. Au bout de quelques minutes, ne se nourrissant pas d'illusion, notre protagoniste se releva rapidement sortant ses mains de ses poches. Un peu à la manière d'un chat, il se secoua rapidement pour se réchauffer un peu. Le lampadaire à sa droite grilla et la terre sembla s'effritter brusquement sous les pieds de Zachary. Pris de panique, le garçon écarta les pieds pour ne pas perdre l'équilibre. La secousse fut brève mais, laissa un puissant arrière goût de terreur au jeune brun.

Le tumulte d'émotions désagréable qu'éprouvait Zac n'avait pas tant été créé par le séisme isolé que par le cri effroyable qui avait percé le silence mystérieux de la nuit. Le garçon fixait le bâtiment carséral comme s'il s'agissait de l'enfer lui-même. Que pouvait-il bien se passer dans cet endroit qui pourrait pousser un homme à crier de la sorte? Hésitant entre prendre la fuite et succomber au vice de la curiosité, le cadet Wilson restait figé sur place. Le moment de réflexion sembla durer deux éternités mais, au bout d'un souffle, il fit un pas devant.

Furtivement, le garçon traversa la rue et bondit pour atteindre le bord de fenêtre le moins éclairé du bâtiment, y voyant une façon simple de s'introduire à l'intérieur.


[Je vais attendre pour le reste question de savoir si la fenêtre est verrouillée, s'il y a des gens à l'intérieur, si Mike crie de nouveau etc. Bref, je veux pas faire trop d'actions d'un coup.]
Revenir en haut Aller en bas
Master Rp -8-
~> Master Rp <~
avatar

Inscrit le : 03/07/2008
Messages : 224
Points RP :
50 / 5050 / 50

Points Membre :
50 / 5050 / 50


MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Mer 22 Oct - 17:33

L'ensemble de la prison était de couleurs sombres, maussades, et les murs étaient très sales en majorité...C'est exactement ce que l'on pouvait imaginé...et les cellules étaient bien pires, c'était presque un supplice d'y vivre, enfin plutôt, d'y survivre...Mais bon, les autorités le répétaient souvent, « pas de compassion pour les bandits et pour ceux qui ne respectent pas le loi », c'est ce qui était arrivé à Mike. Il avait voulu cambrioler une banque et la détruisant, sauf qu'il avait été pris au piège sans aucun échappatoire...Il pouvait très bien s'enfuir, mais il avait promis à sa petite amie qu'il purgerait sa peine sans aucun incident pour pouvoir revenir plus vite...Mais ça ne sera malheureusement pas le cas...Maintenant il se trouvait là, dans une pièce glauque, en train de gémir et de vociférer, criant et hurlant, crachant ses poumons...Il était malade, gravement malade, et aucun traitement n'avait été trouvé...L'hiver avait sonné depuis déjà pas mal de temps, une vague de froid s'engouffra dans la prison toute entière, une fenêtre était ouverte, le gardien avait même oublié de fermer la porte d'entrée...Ces hurlements l'avaient déstabilises de façon remarquable.

Le gardien était le seul homme à l'intérieur de la prison, enfin sans compter les autres prisonniers, la plupart d'entre eux totalement inoffensifs...
Mais un jeune homme avait réussi à escalader la fenêtre de l'extérieur pour voir ce qui se passait, peut-être avait-il entendu le cri perçant? Allait-il tenter de rentrer dans la prison, sait-il seulement ce qui va y voir, et surtout voir? Prendra t-il conscience que la vie de tous les mutants est en danger? Il ne pourra rien faire pour Mike, il est déjà condamné à mourir dans d'atroces souffrances, mais lui peut encore sauver sa peau...Cependant aucun mutant n'est réellement en sécurité...aucun...

Les visions de Mike s'effacèrent peu à peu, mais il était toujours aussi effrayé, chaque son le faisait frémir de crainte...Ses jambes n'arrivaient même plus à le porter, paralyser par la frayeur et à cause de sa maladie, il allait bientôt mourir...Sans avoir put dire adieu à son amour, humaine mais protectrice des mutants dans l'âme...Jamais...
Des larmes continuaient à couler sur ses joues, finissant leur vie sur le sol froid...Comment cela pouvait-il lui arriver, à lui? Qu'avait-il fait pour mériter cela? Dieu abattait-il sa foudre sur ce pauvre mutant? Où la Nature commençait-elle à réparer une erreur? Est-ce que les anti-mutants avaient-ils alors réellement raison? Était-il un monstre qui allait mourir pour avoir été différent des autres? Quelles injustice! Il ne méritait pas cela! Il voulait vivre, continuer à se battre, mais il ne pouvait plus, et la vie allait en décider autrement, l'heure était venue, le temps était arrivé...La Mort est proche...


[HJ-Merci d'avoir répondu mimi , une place est encore disponible, mais pas plus de 30 lignes pour une raison de fluidité! Miciiii-HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Zachary T. Wilson
~> Neutre ~> Catégorie 2 <~
avatar

Masculin
Inscrit le : 17/10/2008
Messages : 76
Âge du perso : 18 ans
Surnom : Zac
Profession : Stripteaseur au Hit me
Présence sur le forum : J'essaie de me présenter une fois par jour mais mon horraire est compliqué...
Statut RPG :
Points RP :
6 / 506 / 50

Points Membre :
38 / 5038 / 50

Pouvoir(s) : Caratéristiques félines
Recherche : Quelqu'un pour jouer Kate Sullivan ou Steven T. Wilson.
Numéro de téléphone fixe : pas de téléphone...
Numéro de téléphone portable : pas de téléphone...

MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Ven 24 Oct - 23:06

À peine arrivé sur le rebord de la fenêtre, le mutant se mit dos au mur pour rester à couvert. Si près du but, il n'était pas question qu'il se fasse prendre. Il étira le coup sur la droite, pointant le bout de son nez dans l'encadrement, pour jeter un bref coup d'oeil. À sa grande surprise, la fenêtre était ouverte, lui permettant de rapidement se faufiler à l'intérieur. Ses pieds touchèrent le tapis du bureau et, d'un mouvement vif, il s'approcha de la porte. Malgré le manque de lumière, Zachary voyait très bien. Le bâtiment était très silencieux; trop silencieux. Le garçon allongea le bras pour tourner la poignée mais, arrêta son geste. Il ne pouvait pas y toucher sinon, ses empruntes s'y retrouverait. Il tourna la tête, ses yeux à l'iris étroit faisant réfleter la lumière du lampadaire. Il s'approcha du bureau pour y prendre une feuille de papier. Il s'en servit comme gant pour tourner la poignée. Il s'assura qu'il était vide avant de s'engouffrer dans le corridor et de descendre au rez-de-chaussée.

Il ne lui restait que quatre marches à franchir quand il vit le gardien, se figeant d'office dans son élan. L'homme semblait regarder quelque chose avec un air ébahit. Que pouvait-il bien se passer sous les yeux de l'homme de loi? Un pas de plus lui permettrait de le savoir et c'est ce qu'il fit. Ce qu'il vit alors lui glaça le sang. Le jeune homme qui se trouvait dans la cellule que fixait l'homme en uniforme était en état de choc profond. Que s'était-il passé? Pourquoi le gardien ne faisait-il rien? Le prisonnier avait l'air des plus mals en point. Devait-il le laisser là ou le secourir. Vallait-il vraiment la peine qu'il risque si gros pour aider un humain. Était-il seulement humain? Si la secousse avait un lien avec le cris, ce n'était sûrement pas le cas. Ce garçon était donc mutant. Que pouvait-il donc avoir? Qu'est-ce qui pouvait le faire souffrir à tel point?

Encore une fois, il hésita. La peur des conséquences le paralysa un instant, bien que ce fut très bref. Il fallait que quelqu'un fasse quelque chose et, manifestement, il était le seul dans les parrages à pouvoir faire quoi que ce soit. Il descendit donc les trois autres paliers, se présentant, ainsi, dans l'allée carcérale.
Revenir en haut Aller en bas
Master Rp -8-
~> Master Rp <~
avatar

Inscrit le : 03/07/2008
Messages : 224
Points RP :
50 / 5050 / 50

Points Membre :
50 / 5050 / 50


MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Sam 25 Oct - 16:04

A la fois complexe, compliqué, étrange, inattendu...et effrayant, étonnant, glaçant votre sang sur place...Que faites-vous lorsque vous ressentez tout ces mots et expressions en même temps? Et si en plus on y rajoute, incompréhensible, indescriptible...N'est-ce-pas dur de s'imaginer ce que peut vivre une personne lors de ce moment ? Et maintenant, un dernier mot montre son bout du nez...fatal...L'ultime mot, celui qui met les point sur les I, celui qui va vous détruire à tout jamais, juste ce mot là...Pourquoi la vie est-elle si injuste envers les mutants? Traqué dès le début par certains humains, par d'autres mutants, depuis quelques années par les Exilés, et maintenant par la Nature même? Pourquoi ce revirement de chemin? Ne devaient-ils pas changer le monde? Ce n'était pas leur premier but? Pourquoi leur infliger ça, tant de douleur, tant de mort et de tristesse...De plus, sans explication, sans raison, sans compassion...C'est désolant, certes, mais que voulez vous faire contre la Nature? Elle est à l'origine de tout, de la vie, de la mort, mais aussi de l'évolution...Quand une erreur est produite, il faut l'inverser, subitement, et par des méthodes plus ou moins draconiennes...La grippe mutante...

Parlons à présent du jeune homme qui s'était introduit de façon remarquable dans la prison de New-York, à l'insu du garde, qui était toujours aussi étonné et pétrifié devant Mike, qui, lui, voyait sa vie défilée devant lui, il avait mal, terriblement mal à la tête, il transpirait, il avait froid, la fièvre le prenait en otage, il haletait, sa respiration se faisait de plus en plus difficilement...Pourquoi te battre encore? Tu ne la sens pas présente, tout près de toi? Juste à quelques millimètres...La Mort est là, juste ici, prête à venir te bercer dans ses bras froids, prête à t'enlever ton dernier souffle...pourquoi ne te laisseras-tu pas faire, ferme les yeux...Laisse toi faire...Tu ne veux pas? Tu pousses un cri de douleur, encore et encore...Arrête de te battre! Tu es condamné...Tu ne veux pas entendre raison? Tu le feras, très bientôt, dans peu de temps...trop peu de temps...

Le jeune mutant, celui qui était en pleine santé, se « baladait » donc en toute discrétion dans les lieux, et cette fois, il fut en plein milieu de l'allée centrale, le gardien se retourna, et prit son arme...près à tirer...

Qui...qui êtes-vous? Que...que faites-vous ici? Que voulez-vous?

Lui aussi à peur, terriblement peur...Fuyez tous avant que la Mort ne vous rattrape...
Mike se sentait partir...ce n'était même plus une question de jours, ni même d'heures...mais de minutes...Son organisme était apparemment plus faible que la normale...
Revenir en haut Aller en bas
Sonia Parvin
~> X-Woman ~> Modératrice ~> Catégorie 4 <~
avatar

Féminin
Inscrit le : 09/05/2008
Messages : 6632
Âge du perso : 25 ans
Surnom : Natura Gaïa ou...Twix (délire staff xD)
Profession : Gère le jardin de l'institut
Présence sur le forum : Je suis là pour ce forum! Encore et Toujours!
Statut RPG :
Points RP :
14 / 5014 / 50

Points Membre :
13 / 5013 / 50

Numéro de téléphone fixe : 800 118-7120
Numéro de téléphone portable : 917 534 7869

MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Mer 29 Oct - 19:19

[HJ-La première phase doit-être bientôt terminée, alors j'ai pris l'initiative de continuer ce RP avec mes propres persos vu le temps de réponse des autres personnes...I'm sorry!-HJ]

Sonia avait décidé de sortit un peu de l'Institut. Elle devait prendre, l'air...frais, cela était certain. Le mois de Décembre avait débuté, et le froid se faisait de plus en plus ressentir. Elle s'était emmitouflée dans son manteau en laine, bien épais pour pouvoir se protéger du froid qui tentait pas tous les moyens de s'engouffrer dans le moindre plis de sa veste...Elle aurait voulu aller en ville, plus précisément au centre commercial, mais cela était encore au dessus de ses forces, elle ne pouvait pas y entrer...Trop de souvenirs la submergeaient. Elle avait mis du temps à s'en remettre, il ne fallait pas qu'elle fasse une rechute...C'est pour cela qu'elle avait décidé de faire un détour par la route qui longe la prison...Elle avait entendu un cri, strident, angoissant, presque paralysant...un homme hurlait à la mort...
Sonia pivota sur elle-même et scruta les environs à la recherche de la provenance du cri...Elle vit un jeune homme entrer par la fenêtre de la prison, elle fut très étonnée,pourtant elle attendit quelques instants et elle le vit ressortir en courant, apparemment très effrayé par ce qui venait de voir...Prise d'une curiosité sans nom, elle se métamorphosa en pigeon (oui,oui...xD) à l'abri des regards indiscrets et entra par la même fenêtre et reprit sa forme humaine...
C'est là qu'elle vit le gardien, totalement bouleversé et sous le choc, une arme à la main,près à tirer sur tout ce qui bouge...Apparemment il ne l'avait pas vu qu'elle était une mutante...

Ne faites pas de bêtises monsieur...baissez votre arme, s'il vous plait...je ne vous veut aucun mal!

Elle n'avait pas de temps à perdre, elle entendait toujours les gémissements du prisonnier retentirent derrière le garde...Alors elle fit un choix plus ou moins judicieux...des lianes apparurent sur les murs de la prison et ligotèrent l'homme armé...Ça c'est fait...

Je suis navrée, mais je n'ai pas vraiment le choix...

Elle se rapprocha de la source des bruits, et là le choc...Il était en sueur, les yeux exorbités, il avait mal, peur, la fièvre le faisait succombé à petit feu...Natura courût et se posa à côté du malade...

Mon dieu...qu'avez-vous? Depuis combien de temps êtes-vous comme ça?

Elle savait que la grippe mutante existait, mais elle n'avait pas fait le rapprochement, pas encore du moins...
Revenir en haut Aller en bas
Eden Davids
~> Neutre ~> Catégorie 4 <~
avatar

Féminin
Inscrit le : 22/05/2008
Messages : 771
Âge du perso : 36 ans
Statut RPG :
Points RP :
6 / 506 / 50

Points Membre :
18 / 5018 / 50

Pouvoir(s) : 1) "copie" les pouvoirs
2) Télékinésiste

MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Mer 29 Oct - 19:46

Eden Davids, une grande Confrériste ayant une grande réputation, pourtant depuis quelques temps, elle n'avait plus mis les pieds dans le bunker...Elle ne pouvait plus, elle traînait dans les rues de New-York. Ne croyez pas qu'elle était une SDF, pas le moins du monde! Eden avait alors été obligé d'utiliser l'argent de ses géniteurs...Tout lui avait été fourni à la Confrérie, elle n'avait pas pris la peine de chercher un travail, la flemme surement...Elle avait donc quitté la Confrérie, pas par son plein gré, enfin, à la fois obligée, mais aussi elle le voulait, c'était indéniable...Mais elle ne voulait pas le reconnaître...On n'entendait plus parler d'elle, un vide remarquable, total, le néant absolu...Elle se fait aussi petite qu'une souris, essayant d'éviter à tout prix les foudres de la police...

Que faisait-elle là? A côté de la prison de New-York? Bah à vrai dire, c'était là bas où il y avait de nombreux hangars abandonnés, elle n'y habitait pas, je vous rassure, mais c'était là bas seulement où elle pouvait réfléchir sans être dérangée...Enfin jusqu'à qu'elle entende un cri qui la fit sortir de ses pensées, suivit d'un tremblement qui fit vibrer les murs et le sol...Rien de bien rassurant...C'est alors qu'elle décida de sortir de son endroit pas très présentable et d'aller à la source...Apparemment la prison...

Ni une, ni deux, elle se précipita à l'intérieur de la prison...de façon discrète, bien entendu...La porte principale vola en éclat dans un bruit assourdissant, et elle fit hautement étonnée en voyant le gardien ligoté avec des....lianes...Sûr qu'un mutant était passé par là, et ce fut vrai...Elle entendit une voix féminine, rassurante, douce...

Ce n'est pas parce qu'Eden a quitté la Confrérie qu'elle devient compatissante et généreuse! Une radio trainait non loin de là, elle l'alluma, une chanson classique se fit entendre...G E N I A L...
La demoiselle qui était près du prisonnier, dans un état second, se retourna brusquement...

oh, je suis navrée d'avoir casser ce moment émouvant...

Eden était derrière elle, à quelques mètres, elle se rapprocha et vit le pauvre malheureux...

Il n'a pas l'air de péter la forme...Qu'est ce qu'il a ?

C'est à ce moment que la musique se coupa pour faire place à la voix nasillarde d'une présentatrice :

Flash info : La grippe mutante prend de plus en plus d'ampleur, un grand nombre de mutants meurent chaque jour et le nombre augmente sans cesse! Aucun antidote n'a encore été trouvé, mais l'État a déjà rassemblé de nombreux scientifiques...Écoutons à présent...

La radio vola à travers la pièce pour se briser contre un mur...Ah Eden n'est pas contente...Elle venait de comprendre, elle n'en était pas certaine mais bon...

Cet homme...je pense qu'il est malade...on ne devrait pas resté ici...enfin...puisque nous sommes toutes les deux des femmes peu ordinaires...
Monsieur, êtes-vous un mutant?


Sa question fut très dure à entendre, sans aucune émotion, enfin...elle craignait, elle avait un peu...peur...
Revenir en haut Aller en bas
Master Rp -8-
~> Master Rp <~
avatar

Inscrit le : 03/07/2008
Messages : 224
Points RP :
50 / 5050 / 50

Points Membre :
50 / 5050 / 50


MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Mer 29 Oct - 20:56

Tout se passa tellement vite, le garde vit le jeune homme détaler comme un lapin à la vue de l'arme que l'humain pointait sur lui. Il a bien fait, il aurait tiré, il perdait complètement ses moyens, il avait peur, il ne savait que faire, il avait sur le dos un demi-cadavre de mutant, et il ne savait pas quel mal le rongeait...Mais quelque chose d'étonnant se passa, quand il reprit un peu ses esprits, une jeune femme était devant lui, marmonna quelques paroles qu'il zappa et il fut ligoté au mur par des lianes...Bizarrement, il ne cria pas, mais il se mit à pleurer...Mouai...ça c'est un homme qui est dur à cuire...

Puis une femme, plus âgée que la première, mais tout aussi belle débarqua, dans un raffut pas possible, en brisa par sa simple volonté la porte de la prison. Étrangement elle a la classe quand même...Enfin là n'est pas la question. La jeune demoiselle aux lianes s'approcha de Mike, et lui posa une question, plus ou moins indiscrète mais vu son état, je pense qu'il n'en a rien mais strictement rien à faire...Mike essaya de répondre, du mieux qu'il pouvait...

Je...je ne sais ....pas...Depuis plusieurs heures...j'ai mal...j'ai de la fièvre...j'ai des hallucinations...je...crois...J'ai maaaal...aidez moi..s'il vous plait...pitié...

Comment ne pas avoir pitié de lui? Certes, on peut, mais ce n'est pas ça qui va le sauver, il est condamné...tic...tac...les secondes s'écoulent...précieuses secondes, plus que quelques minutes...un drame se prépare, triste et funeste, mais impossible à contrer.
Puis la femme plus âgée lui posa elle aussi une question...il avait bien entendu la radio dire des choses effrayantes sur une maladie mutante...il l'ignorait...Serait-il atteint? Ô que oui...

...oooo....oui...je suis un mutant...aaaaaaa, stoooooop

Mal de tête phénoménal...les murs se mirent à trembler fortement, certaines parties de plafond se décolèrent et s'effondrèrent...Danger...danger...

J'ai...j'ai...cette maladie? Je....je vais mourir n'est ce pas? Nooon...je....aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Un cri...puis un silence total...il venait de perdre connaissance...les murs cessèrent de trembler, il cessa de respirer...
Revenir en haut Aller en bas
Sonia Parvin
~> X-Woman ~> Modératrice ~> Catégorie 4 <~
avatar

Féminin
Inscrit le : 09/05/2008
Messages : 6632
Âge du perso : 25 ans
Surnom : Natura Gaïa ou...Twix (délire staff xD)
Profession : Gère le jardin de l'institut
Présence sur le forum : Je suis là pour ce forum! Encore et Toujours!
Statut RPG :
Points RP :
14 / 5014 / 50

Points Membre :
13 / 5013 / 50

Numéro de téléphone fixe : 800 118-7120
Numéro de téléphone portable : 917 534 7869

MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Jeu 30 Oct - 13:09

Stress total, que fallait-il faire? Comment et pourquoi tout cela lui arrivait là, maintenant? Elle aurait dû rester à l'Institut! Maintenant elle regrettait presque sa petite sortie ne dehors des murs de l'école. Pourquoi faut-il qu'elle tombe toujours sur des cas étranges et extraordinaires? Elle portait la poisse ou quoi? Pourquoi elle....Sonia voulait aider, comme d'habitude...Elle y arrivait la majorité du temps, mais soit ça passe, soit ça casse...Et là, ça n'allait pas passer...Bizarrement, elle l'avait presque pré sentit lorsqu'elle avait mis les pieds dans cette prison...Une sorte de sensation de malêtre et très désagréable l'avait enveloppée...Elle aurait pût faire demi-tour et s'en aller, comme si de rien n'était, comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes...Le ciel est bleu, les oiseaux chantent....Mais il ne faut pas se leurrer, c'est loin d'être la vérité...

Un bruit fracassant fit sursauter Sonia, lorsqu'elle se retourna une jeune femme, enfin jeune...(*SBAF * xD) fit son apparition, celle-ci alluma la radio lorsqu'un flash info débarqua sur les antennes...La grippe mutante...Comment n'avait-elle pas pût y penser plus tôt ? Peut-être parce qu'elle ne voulait pas y croire...Des milliers de mutants mouraient chaque jour...et elle était là, impuissante à ne rien faire...Elle hait par dessus tout cette sensation d'impuissance totale...Natura regarda sa « coéquipière »...Le prisonnier tenta de répondre aux questions posées auparavant, il souffrait, atrocement, fatalement...Quelques heures, mutant...Ses propres mots, ils en révélaient bien long sur la maladie dont il souffrait...

Puis la prison, les murs, le plafond, le sol, les objets, tout se mit à trembler. Certa ines parcelles se détachèrent et tombèrent tout autour des 3 mutants. L'homme criait de plus bel, que faire?...

Et m**de! Il faut se mettre à l'abri et vite! Sinon tout va s'effon...

Elle n'avait même pas eu le temps de terminer que tout s'était arrêté..Tout était redevenu calme...So' regarda tout autour d'elle, à la recherche d'une explication...Puis elle observa le prisonnier...les yeux ouvertes, la bouche ouverte...la poitrine qui ne faisait plus ce mouvement répétitif mais essentiel.

Oh mon dieu! Non!

Sonia lui fit du bouche à bouche, massage cardiaque et tout la tralala, sans effet...rien...le néant...pourtant elle continuait, elle ne pouvait l'abandonner, elle ne pouvait l'abandonner comme elle avait fait avec son père!

Pauvre petite mutante...La Mort a toujours le dernier mot, que tu le veuilles ou non...Pas de pitié, pas de compassion, juste décès et tristesse...
Revenir en haut Aller en bas
Eden Davids
~> Neutre ~> Catégorie 4 <~
avatar

Féminin
Inscrit le : 22/05/2008
Messages : 771
Âge du perso : 36 ans
Statut RPG :
Points RP :
6 / 506 / 50

Points Membre :
18 / 5018 / 50

Pouvoir(s) : 1) "copie" les pouvoirs
2) Télékinésiste

MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Jeu 30 Oct - 13:28

Avez-vous déjà vu Eden perdre ses moyens de façon extraordinairement impressionnante? Non? C'est bien ce que je pensais. Je peux vous dire que c'est extrêmement rare, et il ne vaut mieux pas la taquiner avec cela...Le mutant avait répondu à sa question, et la réponse était celle qu'il n'aurait mieux fallu pas avoir à vrai dire...Oui...C'était un mutante, oui la grippe mutante était un réel fléau, et oui il était atteint...Et oui...il allait mourir...Tout s'était déclenché, et pour que cela finisse, il fallait des témoins? Pour elle? Pourquoi Eden? Elle n'avait pas l'habitude de se sentir si...faible, inefficace...Ce n'était pas elle ça! Mais qui était-elle vraiment? Elle n'était plus une Confrériste, ni une X-Woman? Une neutre? Elle n'aimait pas cette position, ne pas avoir de clan, choisir l'offre la plus intéressante...Non, ce n'était pas un chat que l'on amadouait...Il lui fallait un clan, elle allait avoir un clan...Bientôt? Oui...Le quel? Vous verrez bien...

La jeune demoiselle qui était accroupie à côté du mourant l'avait regardé lorsque la terrible nouvelle était passée...et réciproquement...Toutes les deux avaient compris le danger...Pourtant, elle ne se barrait pas en courant? Pourquoi? Une âme bienfaitrice? G E N I A L mais ce n'est pas ça qui va sauver le malheureux et leurs peaux...Plutôt les condamner...En plus elle lui faisait du bouche à bouche? Super, elle veut attraper cette fichue grippe ou quoi? Il ne respirait plus depuis plusieurs minutes...tout était fini, le tremblement avait cessé, sa vie était partie...Vous pensez peut-être qu'Eden est dénuée d'âme ou de peine? Non, pas du tout, mais elle ne le connaissait pas, c'est triste, ok, on est convient tous...Mais c'est la vie...Injuste? Maybe...

Il fallait partir, s'en aller avant que d'autres gardes débarquent, fuir pour vivre, peut-être pour sauver d'autres vies...S'en aller, le plus important, c'était survivre...Eden ne détachait pas son regard étrange et captivant de la mutante...Pitié? Non...Peine pour elle...Elle s'acharnait sur ce corps sans vie pour avoir un minuscule espoir qu'il revienne à la vie...Mais la Mort l'avait capté...Il fallait stopper tout cela...

STOP! .........Il est mort....Il n'y a plus rien à faire...à part partir. Si des gardes arrivent, ils seraient capables de nous accuser...On n'a rien à craindre de l'autre là-bas...Il ne dira rien, j'en suis sûr...Mais il faut partir....maintenant!

Dur à entendre, mais si vrai...Eden l'avait pris par les bras, il fallait que cela cesse...


[HJ-Changement de postage ==> on fait maintenant, Sonia-Eden et je clôture avec le Master! Wink -HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Sonia Parvin
~> X-Woman ~> Modératrice ~> Catégorie 4 <~
avatar

Féminin
Inscrit le : 09/05/2008
Messages : 6632
Âge du perso : 25 ans
Surnom : Natura Gaïa ou...Twix (délire staff xD)
Profession : Gère le jardin de l'institut
Présence sur le forum : Je suis là pour ce forum! Encore et Toujours!
Statut RPG :
Points RP :
14 / 5014 / 50

Points Membre :
13 / 5013 / 50

Numéro de téléphone fixe : 800 118-7120
Numéro de téléphone portable : 917 534 7869

MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Jeu 30 Oct - 14:00

Un, deux, trois, quatre, cinq...Massage cardiaque, elle continuait toujours dans l'unique et ultime espoir de faire revivre ce pauvre mutante qui ne voulait que vivre! Elle ne pouvait l'abandonner à son triste sort, si injuste! Personne ne méritait de mourir comme ça! Mais au moins, il ne serait pas mort tout seul, deux femmes ravissantes avaient été à son côté, jusqu'à son dernier souffle, c'est aussi, la vie est triste...Mais la Mort l'est autant!

Un, deux, trois, quatre, cinq...Sonia continuait toujours...Mais arrête! Tu sais très bien qu'il est mort, que c'était son destin, celui d'expirer, et que par hasard, tu étais là pour voir cette horreur! Cependant c'est fini, tourne la page! Tu es sous le choc? Et alors! Tu n'as pas à t'en vouloir, tu as tout fait pour le sauver, tout...La grippe mutante est quelque chose d'ignoble, c'est ainsi...Lorsque l'on se bat contre la Mort, on est d'office perdant, même avant d'avoir lancer le premier coup...perdant, encore et toujours...

Un, deux, trois, quatre...non pas de cinq, So' n'eut pas le temps de le faire. Des mains l'avaient rendu prisonnière d'une étreinte inconnue...L'autre mutante...De quoi elle se mêlait celle-là? Elle devait sauver cet homme...N'est ce pas désespérant? Si...Mais que voulez-vous...Sonia est une femme au grand cœur...peut-être même un peu trop...L'inconnue la tira et Natura n'eut pas d'autre choix que de se lever, laissant le corps, gisant sur le sol froid de la prison...

Non! Il faut...on doit...on ne peut pas le laisser là!...Non, on ne peut...

Choquée? Sans blague...Pourtant d'un coup, c'est comme si elle se réveilla, et prit conscience de se qui venait de se passer, que l'homme était, bel et bien mort...hélas...douce et triste vérité...Un soupire se fit entendre, pleurait-elle? Pas le moins du monde...

D'accord...d'accord...On n'y va...

Good choice girl! Sonia prit elle-même la décision de s'en aller, elle ne jeta même pas un dernier regard au cadavre qui était maintenant le maître des lieux...Ni même au gardien, les lianes qui l'enchaînaient se déserrèrent petit à petit et disparurent entièrement...

La grippe mutante est là, Natura en est témoin...Elle a vu les conséquences...elle va se battre pour pouvoir sauver d'autres mutants, pour ne pas être inutile...Un homme est mort, l'espoir se fait de plus en plus rare...mais Sonia se bat...encore et toujours, jusqu'à son dernier souffle...
Revenir en haut Aller en bas
Eden Davids
~> Neutre ~> Catégorie 4 <~
avatar

Féminin
Inscrit le : 22/05/2008
Messages : 771
Âge du perso : 36 ans
Statut RPG :
Points RP :
6 / 506 / 50

Points Membre :
18 / 5018 / 50

Pouvoir(s) : 1) "copie" les pouvoirs
2) Télékinésiste

MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Jeu 30 Oct - 15:04

L'heure est arrivée, partir, s'enfuir, vivre, survivre, s'abstenir...Tout ces verbes qui ne sont peu voir pas appropriés à un tel moment...Pourtant c'est le cas...La jeune mutante avait violemment réagit à l'initiative d'Eden...Soit, si elle ne veut pas venir, ce n'est pas cela qui va rendre Miss Davids plus compatissante...Pauvre homme mort, pas tout à fait innocent, mais qui ne méritait pas de mourir, ça non...Puis, elle reprit ses esprits, enfin apparemment, elle décida de la suivre...Son « associée » prit la direction de la porte et s'enfonça dans les rues qui bordaient cette prison...Il faudra vivre avec ça...Enfin, si la vie nous le permet bien sûr...Eden était restée quelques instants de plus...La demoiselle n'avait pas jeté un regard en partant, à personne, mais ce ne fut pas le cas de l'Ex-Confrériste...C'était dur de se dire qu'un autre mutant est mort, devant nos yeux...C'est étrange n'est ce pas de la part de cette femme...Elle qui n'hésitait pas à tuer des humains, mais jamais elle n'avait touché un mutant, jamais elle n'en avait vu mourir...

C'est pour cela qu'elle resta figée pendant plusieurs secondes, face au macchabée...triste histoire, sort ultime, imperturbable Mort...Il manquait quelque chose...Eden scruta du regard la pièce, à la recherche d'un tissu pour recouvrir ce mutant...Lorsqu'elle trouva un drap blanc, elle le posa sur le jeune homme...Il ne devait pas être exposé comme un morceau de viande, face à tout le monde...face à des humains qui ne connaissent rien à la souffrance des mutants...Tout le monde doit au moins avoir un minimum de dignité, même lorsque l'on est mort...Ce n'est pas un cadavre sur lequel on va mettre un numéro puis au frigo...c'était un mutant, mort à cause d'une grippe du même nom, sans explication, sans raison, en injustice complète...

Ceci fait, Eden se dirigea vers la porte principale qu'elle avait détruire avant...elle jeta un dernier coup d'œil au mort, puis elle déclara au gardien :

Nous n'étions pas là, n'est ce pas? Aucune de nous deux étaient présentes, c'est cet homme qui, à cause de ses pouvoirs, à détruire la porte...Et prévenez vos supérieurs que vous aviez un cas de grippe mutante dans vos locaux...je suis sûr qu'ils seront ravis d'avoir pût exterminés un mutant!

Toujours de bonne humeur...mais ceci dit, elle disparût, comme l'autre femme...comme si rien ne s'était passé, en parfaite inconnue...Une femme parmi tant d'autres, dans ce monde si cruel et sans pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Master Rp -8-
~> Master Rp <~
avatar

Inscrit le : 03/07/2008
Messages : 224
Points RP :
50 / 5050 / 50

Points Membre :
50 / 5050 / 50


MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   Jeu 30 Oct - 18:52

Il l'avait sentit venir, après ce cri, son cri, le dernier, c'est dans cet hurlement qu'il a expiré, que son dernier souffle s'est évadé, enfui à travers les chemins de la vie...C'était bien triste quand même,désespoir total, submersion magistrale...Il n'avait rien pût faire, même pas fermer ses yeux, tout cela avait été au dessus de ses forces...Il avait succombé, maladresse et injustice...Et savez-vous quelle était la dernière chose qu'il vit? Ce n'est pas le visage de l'une des deux femmes penchés sur lui...Non...Sa petite amie, celle qui lui permettait de survivre, un espoir, un petit rayon de soleil dans sa triste vie de prisonnier...Il n'avait pût lui dire au revoir, de quand datait leur dernier baiser? Des semaines...Mais maintenant tout cela n'avait plus d'importance...

Comment est-ce la Mort? Difficile de décrire ce phénomène, ce...changement...Voyait-il la lumière blanche? Les petits anges tournoyer au-dessus de sa tête? Ou les diables maléfiques sortirent des flammes de l'enfer pour l'y accompagner? C'est que vous croyez au Père Noël! La Mort est une étape de la Vie, la dernière, l'ultime...Celle qui fait peur à la majorité des êtres vivants...Mike avait-il eu peur? Ô que oui...Il était jeune, il n'y avait jamais pensé, la Mort? Tssss, tellement loin tout cela! Bah pas tellement en fait n'est ce pas?

Ce n'est pas parce que le cœur arrête de battre que l'esprit a disparu, qu'il n'est pas conscient de ce qui lui arrive...Mike savait...Il aurait voulu crier, respirer, une bouffée d'air, pour en profiter, pour remplir ses poumons...Mais trop tard, tout était fini, il se sentait partir, comme si il décollait de son corps, petit à petit, il voyait la scène, son cadavre, gisant sur le sol, les deux femmes, partant au loin, le tissu qui le recouvrait, le garde, sous le choc, téléphonant à ses supérieurs pour tenter en vain d'expliquer ce qui s'était passé...sans mentionner les deux mutantes...En effet, il était mort, il avait souffert, mais maintenant cela allait mieux...

Cette phase est de courte durée, ensuite vous rentrez dans un tourbillon infernal, tournoyant rapidement, toujours plus vite, les couleurs s'effacent, les sons disparaissent, il n'y a plus que vous et uniquement vous...puis, plus rien...le noir...le néant total...la Mort...


[HJ-Topic terminé!-HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The beginning of the end...[Scénario 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The beginning of the end...[Scénario 1]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men The Origins - Forum Rpg X-Men :: La prison-
Sauter vers: